vendredi 1 décembre 2017

L'histoire des poulettes

Aujourd'hui, je vous raconte une belle histoire.

Il était une fois une petite couturière qui avait un penchant prononcé pour la feutrine et qui fabriquait des marionnettes pour les petits doigts de ses enfants. Elle aimait bien transformer leurs héros en personnages à bouille ronde. 

À l'autre bout du pays vivait une conteuse qui aimait partager ses histoires avec enfants qu'elle croisait. Pour l'une de ses chansons, il lui fallait huit poulettes assorties à huit clochettes colorées.

Après quelques échanges et beaucoup de péripéties (La Poste est la vilaine sorcière de l'histoire !), les huit poulettes se sont envolées de l'atelier de la petite couturière pour aller vivre de grandes aventures sous les feux des projecteurs de la capitale. Carrément !

Eh bien figurez-vous que c'est une histoire vraie :-)

En mars dernier j'ai été contactée par la charmante Mélusine, conteuse, qui cherchait un petit souriceau de doigt pour l'une de ses histoires. Et puis, le courant passant bien, Mélusine m'a fait part de son envie de poulettes. Ces marionnettes sont faites pour se percher sur des clochettes de la même couleur que leur plumage.


C'est une belle expérience de coudre pour quelqu'un d'autre ! Par rapport aux poules que j'avais déjà faites, j'ai un peu allongé le corps (pour coller à la taille des cloches) et grossi les traits du visage (ce sont des poulettes de scène), selon les demandes de Mélusine. Et ce sont des marionnettes à z'ailes !

C'est fou d'imaginer que ces petites poules sont sorties du cocon de ma maison pour aller amuser d'autres enfants que les miens. Elles apparaîtront dans un spectacle au mois de février prochain.


Concernant Mélusine, mon petit doigt me dit que vous entendrez de nouveau parler d'elle par ici... Comme dirait un certain HB :
"I think this is the beginning of a beautiful friendship !"

À bientôt !

dimanche 26 novembre 2017

La coulisse écolo

Un petit post plein de blabla, pour changer !

Je suis tentée cette année de me lancer dans la fabrication d'emballages cadeau en tissu, dans l'optique (carrément tendance) d'arrêter d'acheter tous les ans des mètres et des mètres et des mètres de papier... qui finissent invariablement leur brillante mais courte vie en boulettes au fond d'un sac poubelle.

Il y a évidemment l'option sacs à cadeaux personnalisés, vue l'an dernier chez PetitsD'om. Je trouve l'idée absolument géniale ! Mais pour faire en faire des jolis au nom de chacun, il aurait fallu que je commence en juin. Et je me réveille fin novembre, avec un programme couture déjà bien chargé ;-)

Je me disais sinon que je pouvais découper des rectangles de tissu que j'utiliserais comme du papier (le scotch en moins) en faisant tenir l'emballage avec de la ficelle. Mais j'aurais aimé pouvoir préparer des coupons de tissus à l'avance et la taille du rectangle dépend tellement de ce qu'on met dedans ! À part pour les livres, il me paraît difficile de définir des tailles standard. Et si je dois découper mon tissu au fur et à mesure (une personne que je connais bien et qui se reconnaîtra pourra vous expliquer que je finis TOUJOURS mes paquets entre 18 h 02 et 18 h 37 le soir du réveillon), je sais bien que ce n'est pas une solution pour moi. Surtout s'il faut recommencer tous les ans parce que l'emballage finit au fond des tiroirs de quelqu'un d'autre !

D'ailleurs cette question en soulève une autre : est-ce que ça se fait de récupérer les emballages après ? Parce que je réfléchissais aussi à faire des pochettes à coulisses ou à scratch (pour les bouquins la fermeture par scratch me paraît plus adaptée), mais quand je compte le nombre de pochettes à coudre pour UN Noël, et que je me dis qu'idéalement il faudrait le faire TOUS les ans... Autant faire des cadeaux home made à tout le monde, c'est bien plus sympa et bien plus personnel (mais pas du tout réaliste) (vous savez, on est fin novembre, etc.) Et puis l'idée était aussi d'écouler des morceaux de tissu qui envahissent mes tiroirs et pour lesquels je n'ai pas de projets, et qui ne sont pas forcément les plus jolis de mon stock.

Alors je ne sais pas. L'idée me plaît, j'ai envie de creuser cette histoire, mais je n'ai pas trouvé de solution rapide et satisfaisante. 

Ça vous inspire, vous, l'emballage cadeau durable et réutilisable ?

Je vous raconte tout ça parce que j'ai testé un chouette tuto de pochette à coulisse rapide à faire et aux jolies finitions, trouvé chez Angel Mélie, pour emballer un cadeau d'anniv pour mon neveu. Je pense que ce type de finition est plus adapté aux pochettes assez grandes. La mienne est toute petite et de ce fait elle ne tient pas bien fermée si l'on ne noue pas les cordons. Il faut bien lire le tuto pour comprendre (j'aurais dû faire une photo de l'intérieur !) mais la coulisse est moins large à l'intérieur qu'à l'extérieur de la pochette. Donc sur mon mini modèle, la coulisse fait à peine 3 cm de large, et avec un cordon un peu glissant comme celui que j'avais sous la main, la pochette se rouvre un peu. Mais c'est vraiment un système astucieux et rapide que je réutiliserai !


À vous lire !

lundi 6 novembre 2017

Mix and match

Il y a bien longtemps, Sarah m'avait offert trois coupons de tissus qui reproduisent un motif traditionnel japonais que j'aime beaucoup. Elle-même avait cousu un très joli cabas avec. J'avais dans l'idée de faire une petite cousette pour remercier Sarah de sa gentillesse. Et puis ce tissu me fait aussi penser au duo de sashiko fait avec mon chat préféré il y a quelques lunes. Et puis j'avais aussi une copine couturière à gâter.

J'ai donc décidé de leur offrir la même chose à toutes les trois. Mais au lieu de leur attribuer chacune une couleur de tissu, j'ai tout mélangé ! Ça donnait trois petits ensembles carnet et range-aiguilles, glissés dans une petite pochette :


Je trouve ça rigolo parce que ça crée un lien entre trois copines qui ne se connaissent pas !

À bientôt !

jeudi 26 octobre 2017

Super Sac !

Dans la liste de fournitures de rentrée de G, il fallait des chaussons de gymnastique rangés dans un sac à accrocher au porte-manteau. Chouette, encore un travail pour maman :-)

J'avais envie de faire des appliqués, et nous nous sommes mis d'accord sur une initiale façon Super Héros ! Pour la naissance de Petite A, j'avais cousu sur le même modèle des sacs de Super Grands Frères, remplis de petits cadeaux, qui attendaient les gars à la maternité quand ils sont venus rencontrer leur petite poulette de sœur. J'avais utilisé de la feutrine pour faire l'appliqué.

Cette fois, le sac est adapté à la taille des chaussons (32 fillette, mais où est passé mon bébé ?) et j'ai fait un appliqué classique, qui tiendra sans doute mieux dans le temps, sans pelucher :


L'initiale vient de chez Blisscocotte.

Et je me suis super appliquée pour l'appliqué ;-)


G était très content ! Voilà mon super héros super équipé !

À bientôt !

mardi 3 octobre 2017

J'ai la guitare qui me démange

Cette année les garçons ont subitement eu envie de faire de la musique. Une occasion rêvée pour moi de coudre un joli sac à G pour ranger ses petites affaires de solfège :-)

J'ai piqué une idée sur Pinterest (la géniale créatrice de ces sacs ukulélé n'en fabrique plus, malheureusement), j'ai utilisé les chutes du tipi que je leur ai fait pour Noël et voilà :



À bientôt !

vendredi 22 septembre 2017

P'tits loups !

Dans mes bonnes résolutions de début d'année, il y a la suppression, au moins partielle, de ma pile de choses-commencées-mais-jamais-finitionnées. Des broderies pas montées, des cousettes laissées en plan... J'en ai un certain nombre en stock !

Il y a un peu plus de deux ans, j'avais commencé deux petits Minus sauce Laetibricole que j'avais l'intention d'offrir à mes gars lors d'un week-end où j'étais obligée de m'absenter. J'ai choisi d'utiliser du velours côtelé plutôt que du minkee et mal m'en a pris ! J'ai commencé par les pattes et quand il a fallu les retourner... c'était long et pénible... et long... et pénible... Et les Minus sont allés grossir ma pile de choses-commencées-mais-jamais-finitionnées. J'ai fini par les reprendre au printemps dernier, ils sont restés sans tête tout l'été et c'est mardi seulement que j'ai fait les derniers points de couture. Ils ont vite été adoptés !


Petite A aurait bien voulu un petit loup pour elle aussi mais je pense que ce ne sera pas pour tout de suite ;-)


Un loup bleu pour Petit F et un orange pour G !

À bientôt !

mardi 19 septembre 2017

Élémentaire, mon cher Watson !

Pour ses 7 ans, mon grand G a voulu une fête de détectives. J'ai préparé une grande enquête (les bougies du gâteau avaient été volées !) que j'ai finie 20 minutes avant l'heure, et j'avais encore du sucre glace sur les mains quand les copains sont arrivés ;-)

C'était chouette quand même !


Le thème m'inspirant moyennement, la décoration du gâteau était donc plutôt épurée ;-) Heureusement, G était content... Ouf !

À bientôt !