mardi 15 octobre 2019

Le Petit Chaperon rouge

Jusque récemment, je n'aimais pas l'histoire du Petit Chaperon rouge, à cause de cette fin sanglante où le loup mange la grand-mère et le Petit Chaperon rouge, et où le chasseur découpe le ventre du loup pour les faire sortir toutes les deux.

Et puis j'ai découvert une version beaucoup plus mignonne cet été : le loup enferme Mère-Grand dans le placard, le Petit Chaperon rouge s'enfuit et le chasseur ligote le loup contre un tronc d'arbre. Personne n'est mangé, personne n'est découpé :-)

Et si on peut changer la fin... alors pourquoi ne pas transformer ce conte en tapis ? Pour le grand bonheur de ma Petite A, qui a suivi toutes les étapes de la fabrication !


Je vous raconte l'histoire ?


Il était une fois une petite fille qui avait reçu de sa grand-mère un chaperon rouge qu'elle portait tout le temps. C'est pourquoi on l'appelait le Petit Chaperon rouge. Un jour, comme sa grand-mère était malade, sa maman lui demanda d'aller porter une galette et un petit pot de beurre dans sa maison de l'autre côté de la forêt.


En chemin, elle rencontra le loup, qui lui demanda où elle allait.


Le loup, qui avait très faim, décida de précéder le Petit Chaperon rouge chez sa grand-mère pour pouvoir les manger toutes les deux.

« Tire la bobinette et la chevillette cherra ! »


Le loup enferma la grand-mère dans le placard, enfila une de ses chemises de nuit et se glissa dans le lit.


Le Petit Chaperon rouge arriva peu après. «Grand-mère, comme tu as de oreilles ! Grand-mère, comme tu as de grandes dents ! » Quand le loup essaya de se jeter sur elle pour la manger, le Petit Chaperon rouge s'enfuit à toutes jambes dans la forêt !


Un chasseur, qui passait par là, aperçut soudain le loup qui courait derrière la petite fille. Il se précipita...


... Et attrapa le loup par la peau du cou pour le jeter au fond du puits ! On n'entendit plus jamais parler de lui.


Vous avez aimé ?

Une petite photo de famille pour terminer :


À bientôt !

10 commentaires:

  1. J'adore l'histoire "remasterisée" et le magnifique tapis qui va avec !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remasterisée c'est exactement ça ! C'est quand même mieux sans effusion de sang :-) Merci beaucoup pour ce message !

      Supprimer
  2. Trop beau!!!! Et ouf, mamie est bien là!
    Cette fin est effectivement moins tragique, mais on notera que la bobinette et la chevillette sont toujours là 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui : que serait l'histoire sans Mère-Grand ? Et la bobinette et la chevillette sont indispensables à mon avis ;-) Merci beaucoup pour ton petit mot ! Bisous <3

      Supprimer
  3. Chouette ! J'aime bien ta version du conte... A quand une histoire cousue et brodée ? ;) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Mais cousue et brodée comment ? Un peu comme le livre En Sortant de l'école que j'avais fait il y a quelques années ? Tu m'intrigues Sarah ! Bises !

      Supprimer
  4. Encore un chouette tapis, quelle créativité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te l'ai déjà dit : si j'avais le temps, toute la bibliothèque des enfants y passerait ;-) Merci pour ton message, bises !

      Supprimer

Bonjour ! Si vous me laissez un commentaire (ça me ferait plaisir de vous lire), n'oubliez pas de venir voir ma réponse un peu plus tard : Blogger ne me donne pas votre adresse mail.
À très bientôt !